L'album recueil : ZONE 57

Qui a dit que la fin du monde c'était pas télégénique ?

Modérateurs : Guigui le gentil, Membres de Phylactères

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Guigui le gentil
Scarabée
Messages : 11805
Âge : 39
Inscription : Mer Mars 30, 2005 13:56
Localisation : Zone 57
Contact :

85% pour ZONE 57 : L'album recueil

#16 Messagepar Guigui le gentil » Mer Juin 26, 2019 10:52

Youhouuuu, vous êtes formidables : nous sommes à 85%... Allez 15% sur 5 jours, ça fait une moyenne de 3% à récupérer par jour... On tient le bon bout. En espérant allez un peu plus loin car à 105 et 110% il y aura des cadeaux bonus pour tout le monde à partir du PACK à 20€ ;) https://www.kisskissbankbank.com/fr/pro ... ne-zone-57
www.webellipses.com

Avatar de l’utilisateur
Guigui le gentil
Scarabée
Messages : 11805
Âge : 39
Inscription : Mer Mars 30, 2005 13:56
Localisation : Zone 57
Contact :

ZONE 57 : 105% ?

#17 Messagepar Guigui le gentil » Mar Juil 02, 2019 16:22

L'ALBUM "BERTRAND KEUFTERIAN EN ZONE 57" EST FINANCÉ !!!! MERCI À TOUS !!! Nous sommes actuellement à 102% ! La question est de savoir si on arrivera aux 105% avant ce soir afin de débloquer des goodies supplémentaires. Comme une carte promo "cover" supplémentaire chacun (à partir du pack à 20€), soit 2 cartes chacun. Ou 3 si vous avez prit le pack "Double-Dédicace".

OBJECTIFS666.jpg
OBJECTIFS666.jpg (78.39 Kio) Consulté 2901 fois


En tout cas, c'est toujours par ici que ça se passe : https://www.kisskissbankbank/fr/project ... ne-zone-57
www.webellipses.com

Avatar de l’utilisateur
Guigui le gentil
Scarabée
Messages : 11805
Âge : 39
Inscription : Mer Mars 30, 2005 13:56
Localisation : Zone 57
Contact :

merci à tous :)

#18 Messagepar Guigui le gentil » Jeu Juil 18, 2019 17:02

Merci :)
En effet, le financement participatif s'est terminé avec 106%. Du coup, nous travaillons activement à terminer la maquette pour envoyer tout ça à l'imprimeur. Courant octobre, les albums vous seront envoyés. Mais si vous êtes dans la région de Metz, n'hésitez pas à me dire si vous pouvez venir me voir aux rencontres de BD de Marly les 5 et 6 octobre prochains, pour que je puisse vous donner vos contreparties en mains propres. En plus, il y aura une petite surprise supplémentaire pour ceux qui viendront.

Donc, si vous souhaitez me voir à Marly ou à Metz courant novembre (lorsque l'album sortira en librairie) pour récupérer vos contrepartie, n'hésitez pas à m'écrire dès à présent sur : bk@epidermiq.com (ça nous permettra de faire quelques économies de timbres mais surtout c'est plus sympa de vous voir en vrai) ! ;)
www.webellipses.com

Avatar de l’utilisateur
Guigui le gentil
Scarabée
Messages : 11805
Âge : 39
Inscription : Mer Mars 30, 2005 13:56
Localisation : Zone 57
Contact :

L'album recueil : ZONE 57

#19 Messagepar Guigui le gentil » Lun Août 19, 2019 15:03

Image

Synopsis : Des vaisseaux extraterrestres ont percuté la terre. L’humanité pense avoir repoussé l’invasion et parvient à isoler les créatures derrière des murs de confinement. Afin d’éliminer les aliens, cette chasse devient un jeu pour amateurs de sensations fortes. Ainsi naissent les traqueurs. La télé-réalité s’empare de ce phénomène : les meilleurs traqueurs deviennent des Héros du petit écran. À Metz, zone de crash, Bertrand Keufterian est devenu l’un d’entre eux...
Les premières épreuves de traque d'aliens à Metz se déroulent plus ou moins sans problème, mais les candidats sont-ils hors de danger pour autant ? Et si la production n’avait pas été tout à fait honnête avec eux... à un point insoupçonné ?

Équipe :
    Scénario et dialogue : Carlos Rodrigo
    avec la participation de : Guillaume Matthias
    Dessin : Guillaume Matthias
    Couleur : Céline "Ceel" Labriet
    avec la participation de SOLYNK
    Maquette et lettrage : Guillaume Matthias

Afin de finir en beauté, l’album sera agrémenté d’un petit épilogue INÉDIT et sortira en librairie, en fin d’année, sous les couleurs de WETTA et de Phylactères dans une configuration de co-édition !

Caractéristiques :
    - 118 pages couleur
    - Format : 17 x 24 cm
    - Papier : classique demi-mat, (grammage 130g)
    - Couverture : papier cartonné avec dos carré
    - Finition du pelliculage : Mat
    - Editeur : Wetta Worldwide
    - Sortie le 22 novembre 2019
    - ISBN-13: 979-1091144209
    - ASIN: B07VTHR471
www.webellipses.com

Avatar de l’utilisateur
lokorst
Administrateur Omnipotent
Messages : 20208
Inscription : Dim Mars 20, 2005 16:31
Localisation : Verdun

Re: L'album recueil : ZONE 57

#20 Messagepar lokorst » Lun Août 19, 2019 19:07

Hâte de voir l'objet !
La fin d'un projet c'est quand même la classe.
On pourra se dire : j'ai l'intégrale !

Avatar de l’utilisateur
Guigui le gentil
Scarabée
Messages : 11805
Âge : 39
Inscription : Mer Mars 30, 2005 13:56
Localisation : Zone 57
Contact :

Premières critiques :

#21 Messagepar Guigui le gentil » Ven Nov 15, 2019 16:42

soyouz a écrit :Les aventures de Bertrand Keufterian 1 et sa suite Zone 57 : diptyque de l’association Phylactères, signé Carlos Rodrigo et Guillaume Matthias qui évoque la vie dans la ville de Metz, quelques années après qu’un vaisseau extra-terrestre s’y est écrasé, les extra-terrestres (sauvages) vivant dorénavant dans une zone délimitée.
Alors, je pense qu’ils ne m’en voudront pas si je dis que ça se voit que ce sont des amateurs (enfin, je pense que ce n’est pas leur métier). Mais, et c’ets bien là le principal, je n’ai pas vraiment lâché le 1er tome et j’ai rapidement enchainé avec le second tome. J’ai beaucoup aimé l’histoire, complètement intégrée dans un fonctionnement français (télé-réalité, chaîne d’info en continue … ça, c’est hyper drôle … etc …). Alors, dans le second tome, celui du dénouement et des révélations, il y a quelques transitions qui ne m’ont pas paru clair, mais je trouve que que l’ensemble se tient très bien, qu’il n’ y a pas de temps morts, que le perso sont plutôt bien caractérisés (on fait dans le classique, un brun caricatural, mais ça fait parti du style de la BD, je trouve), les dialogues ne sont pas trop mal. On a un bon temps de lecture, ça ne file pas trop vite sans que ça paraisse trop lourd. C’est assez bien équilibré, je trouve.
Le dessin a évidemment des défauts (cf. le côté « amateur »), mais là aussi, rien de bien rédhibitoire, puisque ça se lit plutôt bien, pas désagréable. Je pense avoir lu des trucs de pro bien plus moche et mal fait que ces deux albums.

Bref, je ne suis pas du tout déçu d’avoir lu ces deux albums. Je trouve vraiment que l’idée est sympa et vraiment distrayante (y a un côté Attack the block, aussi).
www.webellipses.com

Avatar de l’utilisateur
Guigui le gentil
Scarabée
Messages : 11805
Âge : 39
Inscription : Mer Mars 30, 2005 13:56
Localisation : Zone 57
Contact :

La critique finale de MDCU

#22 Messagepar Guigui le gentil » Mar Nov 19, 2019 16:19

Julien de MDCU a écrit :Comme tout nouveau volume ou renouveau d'une histoire, la préoccupation principale est de réussir à repartir sur ce qui a été construit précédemment, tout en offrant quelque chose de nouveau et d'accessible. Les deux auteurs s'en sortent avec brio sur cet aspect, en partie grâce au cliffhanger intelligent du dernier volume qui leur permettait de partir sur une intrigue différente, tout en gardant le thème principal de la chasse aux aliens et les personnages que l'on a appris à aimer dans leur première aventure. Ils nous offrent ainsi un nouveau contexte et une ambiance très différente, qui découlent naturellement des intrigues précédentes et s'avèrent être un vrai nouveau départ accrocheur. Celui-ci permet aussi à ses auteurs de revenir sur un thème qui leur est cher, de manière encore plus évidente, à savoir la télé-réalité et ses dérives. Offrir une critique de ce genre d'émission et la présenter avec beaucoup de second degré a toujours été l'une de leurs volontés avec cette série, et ils peuvent ici s'en donner à cœur joie puisque l’on est littéralement parachuté en plein prime time de l’émission Zone 57 lorsque l’on découvre les premières pages. Et pour être encore plus dans la thématique et repousser les limites du medium par la même occasion, rappelons que ce sont les lecteurs qui ont pu choisir quel personnage éliminer de l’émission au moment de la publication de la série en fascicules, entre les numéros 1 et 2. Et c’est aussi dans cet esprit que sont introduits les nouveaux personnages du début du volume, qui vous rappelleront sans trop de difficultés des figures connues de la télévision. Les auteurs vont prendre beaucoup de plaisir à écrire ces personnages (et à s’en moquer un petit peu, disons-le, quoique de manière assez respectueuse) et nous, du plaisir à les lire. Malgré tout, ce sont les « anciens » personnages qui brillent le plus et notamment Nina, qui s’émancipe et se métamorphose totalement dans ce second volume, passant de la pimbêche embarquée malgré elle dans tout cette histoire à une candidate concentrée et motivée, qui mène l’équipe.

Le nouveau contexte posé et du temps et de l’espace accordés à chaque personnage pour être développé, la grosse intrigue de la série reprend rapidement le dessus et l’émission que l’on suit part totalement en vrille pour nous embarquer dans une vraie histoire de science-fiction qui ne nous lâche plus jusqu’à la fin. Le rythme dans la narration est très bon, les retournements de situation et scène tendues sont nombreuses et les cliffhangers de fin de numéros, ainsi que leurs résolutions, sont rudement efficaces et inspirés. La lecture d’ensemble dans cette édition reliée accentue ces qualités et leur rend encore plus Justice . Cette évolution de l’intrigue et les nombreux éléments amenés au cours de ce volume, notamment des choses présentées dans le premier volume et parfois de manière succincte, peuvent paraître déstabilisant par moment et donner l’impression que le rythme est peut-être, paradoxalement, un peu trop élevé. Mais c’est toujours réalisé avec intelligence, maitrise et passion, et surtout, tout est cohérent. La plongée en pleine science-fiction va permettre à ses hauteurs de se laisser aller à de nombreuses références et ainsi montrer, en quelque sorte, là d’où ils viennent, et ce qui les a inspiré et continu de les inspirer. Si Mulder et Scully en présentateurs télévisés, et Bertrand et Nina qui en sont clairement des pastiches, n’étaient pas des signes évidents, on va pouvoir ici retrouver des références évidentes à d’autres classiques du genre comme Doctor Who, ou les comics Doctor Strange et Green Lantern.

Tout est construit dans ce volume pour que le grand final soit très surprenant, prenant une direction que l’on attend pas du tout, tout en étant cohérent et presque annoncé depuis les premiers numéros de la série. Bertrand est remis au centre des débats dans son rôle de personnage principal, et l’ambition et les enjeux de la saga sont au rendez-vous. La fin est très réussie parce qu’elle est surprenante, qu’elle boucle formidablement la boucle, et parce qu’elle est semi-ouverte, à savoir qu’elle est largement satisfaisante comme note finale de cette composition mais qu’elle laisse en suspens quelques éléments et qu’il pourrait très bien y avoir une suite sans que cela ne choque personne. N’est-ce pas là la recette de la fin idéale pour une œuvre fictionnelle de pop culture ? En bonus, dans ce cette édition, vous avez droit à un épilogue inédit de quelques pages qui permet de revenir sur le sort de personnages qui ne pouvaient pas être présents dans le final. Et un joli twist vous y attend.

Les dessins de Guillaume Matthias démontrent d’une vraie évolution des premiers numéros de Bertrand Keufterian jusqu’au final de Zone 57. Le défi n’était pas évident à relever avec autant de nouveaux personnages, un rythme clairement plus élevé et de l’action assez dingue. Les personnages sont mieux proportionnés et plus réalistes, les découpages et mises en scène prennent plus de risque et ça paye, dans la fluidité et le dynamisme de la narration. Et désormais plus confiant et à l’aise sur sa série, Guillaume se lâche un peu plus et se lance quelques défis pour répondre présent au rendez-vous de l’évènement qu’est ce second tome et le grand final qu’il contient. On retiendra notamment la vue aérienne de Metz absolument dingue ou encore des pages cruciales de l’histoire sans dialogues, où tout son « storytelling » fait le boulot. Aux couleurs, on retrouve toujours Céline Labriet, dont l’expérience est un vrai plus cette oeuvre.

La série a eu les qualités suffisantes pour se renouveler et offrir une sorte de nouveau départ à mi-chemin, pouvant accueillir de nouveaux personnages, une nouvelle dynamique, de nouveaux enjeux et un nouveau public, le revers de la médaille étant que l’on s’éloigne souvent un peu, de manière logique et pertinente, du postulat de départ. C’est une vraie bonne chose que les auteurs ne se soient pas oubliés en chemin et aient pu satisfaire tout le monde à la fin du voyage. Parce que si l’on réduit Zone 57 à l’essentiel, on se retrouve avec deux passionnés, fans de pop culture, qui ont eu envie de construire une histoire autour de thèmes qui leur sont chers et de le faire avec toutes les connaissances et références qu’ils ont, et tout l’humour et la dérision dont ils savent faire preuve. On retrouve clairement tous ces éléments sur ce second tome. Et énorme cerise sur le gâteau d’adieu, la révélation principale de la raison de la présence des extraterrestres sur Terre, et notamment à Metz, est absolument parfaite.

LES POINTS FORTS
- Un rythme d'enfer
- De l'humour
- Une belle évolution graphique
- Une fin renversante

LES POINTS FAIBLES
- Manque de subtilité dans la satire
- Des dialogues parfois clichés

NOTE : 4/5

Conclusion

Ce deuxième tome des aventures de Bertrand Keufterian s'appuie parfaitement sur le premier, tout en offrant un renouveau et une ambiance différente, mêlant humour, action et révélations, menant vers une fin surprenante et très réussie.


Merci MDCU... je suis ému :oops:
www.webellipses.com


Revenir vers « Bertrand Keufterian »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités