Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

Petites annonces et pour parler de tout et de rien....

Modérateur : Membres de Phylactères

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Solynk
Scarabée
Messages : 925
Inscription : Sam Oct 07, 2006 19:49
Localisation : Metz, planète Terre, système solaire, voie lactée.
Contact :

Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#1 Messagepar Solynk » Mar Mai 30, 2017 18:00

Salut à tous, je sais que je ne suis plus passé ici depuis un moment, mais j'ai aujourd'hui un témoignage à partager...
Merci par avance de vos interventions, et désolé si c'est un peu "hors sujet" et trèèès long à lire ;)

Voici ma situation :

J'ai démarré en avril 2017 une activité de graphiste freelance sous la forme suivante :

Travailleur Non Salarié, en profession libérale, exerçant sous la forme d'une Entreprise Individuelle,
sous le régime auto-entrepreneurs / micro-entreprise (revenus "micro BNC").


Bien qu'ayant en tête depuis le début les contraintes liées à ce statut,
je me retrouve d'ores et déjà complètement dépassé par le suivi administratif.

Impossible de savoir si je dois déclarer mes revenus et cotiser auprès de l'URSSAF et de la CIPAV,
ou uniquement auprès de l'URSSAF, et le RSI m’envoie déjà un premier appel "provisoire" de cotisation 2017/2018.
Je nage complètement dans la hiérarchie des différents interlocuteurs et multiplicité des portails pour effectuer
les démarches (le site urssaf.fr me renvoie vers net-entreprises.fr,
et le portail http://www.lautoentrepreneur.fr m'enjoint à tout déclarer chez eux...).

Je bénéficie de l'ACCRE, et je dois en théorie être exonéré d'une bonne partie
des nombreuses cotisations sociales et de la CFE la première année.

Bref...

La problématique :


En un mois d'activité (au cours duquel j'ai "perdu" environ 15 jours dans les formalités administratives), je n'ai rentré qu'un seul client (1000€).

Je n'ai pas pu prospecter autant que j'aurais voulu, mais je sais que décrocher des clients va être
très difficile dans un premier temps, et me demander de redoubler d'efforts et de temps !

En parallèle, j'ai également des frais supplémentaires à engager
(assurance professionnelle, compte bancaire dédié, prévoyance maladie/incapacité/décès...).

Je suis motivé et volontaire, j'ai envie que ça fonctionne, mais mon gros problème est que je n'ai aucune trésorerie,
et que le temps dont j'ai besoin pour trouver des clients est totalement bouffé par la gestion administrative.

Je me trouve donc actuellement à un moment crucial :

- soit je jette l'éponge et je retire mes billes en limitant la casse,

- soit je tente le coup, avec une énorme épée de Damoclès au-dessus de la tête
(rappels de cotisations pouvant s'élever à plusieurs milliers d'Euros à l'issu de la première année d'exercice...).

Au final, j'ai vraiment envie de travailler, de me donner à fond,
mais le mur "cotisations sociales + fiscal + charges / frais de fonctionnement" me bloque complètement.


Une main secourable, un avis quel qu'il soit seront les bienvenus !
"Réfléchis avant de penser."

Avatar de l’utilisateur
lokorst
Administrateur Omnipotent
Messages : 18950
Inscription : Dim Mars 20, 2005 16:31
Localisation : Verdun

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#2 Messagepar lokorst » Mar Mai 30, 2017 19:34

Là on dépasse mes compétences.
Mais tout le temps passé à simplifier ton problème ne pourra être que du temps gagné pour ceux qui voudraient suivre ton exemple.

Avatar de l’utilisateur
lokorst
Administrateur Omnipotent
Messages : 18950
Inscription : Dim Mars 20, 2005 16:31
Localisation : Verdun

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#3 Messagepar lokorst » Mar Mai 30, 2017 19:58

Arno me dit qu'il à des réponses pour toi vu qu'il a rencontré aussi tout ces problèmes.
Ce sera 50€ la demi-heure de conseil. ;)

( enfin bref il dit : "qu'il m'appelle")

Avatar de l’utilisateur
Jibi
Scarabée
Messages : 627
Inscription : Lun Mai 11, 2015 16:29

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#4 Messagepar Jibi » Mar Mai 30, 2017 22:48

Hello, je peux t'éclairer un peu avec un mélange de connaissance de terrain (je bosse à l'URSSAF mais côté service interne) et de recherches intensives. Mais en définitive, je te conseille surtout de prendre RDV avec ton URSSAF de proximité.

Et pour archive, il y a une plaquette sympa sur le site du RSI

Bon on retrousse ses manches...

- À qui je m'adresse ???
URSSAF.fr ? lautoentrepreneur.fr ? Net-entreprises.fr ? Tu vas rire jaune mais... c'est du pareil au même ! Le portail des auto-entrepreneur n'est qu'un site miroir de l'URSSAF, et les demandes qui sont adressées par ce biais finissent à l'URSSAF avec l'étiquette "auto-entreprise". C'est perturbant ? Oui, et c'est pour ça qu'ils sont en train d'opérer une mutualisation des services (avec pour objectif à terme de fusionner Urssaf et RSI mais chuuut on en est loin), et c'est le portail net-entreprises. Voilà voilà...
Le truc c'est que la mutualisation est loin d'être bien rôdée, alors je te recommande de passer par lautoentrepreneur.fr pour toutes tes questions, en sachant que leur service de déclarations et de paiement des charges t'emmènera vers net-entreprises.fr.

- À qui je paie mes cotisations ???
Eeeeeet c'est aussi le bordel. Mais c'est simple. Peut-être.
Alors pour être bien clair, jusqu'à récemment il y avait 3 caisses de cotisations :
- URSSAF : pour les allocs, les CSG / RDS, et la CFE
- RSI : pour l'assurance maladie
- CIPAV : pour l'assurance vieillesse / invalidité / décès

Là aussi, on mutualise ! Donc la CIPAV, tu t'en fous, dixit leurs propres termes :
Professionnel libéral relevant du régime de la micro-entreprise, vous êtes affilié à la Cipav au titre de l’assurance vieillesse et de l’invalidité-décès. Votre interlocuteur unique pour le calcul et le paiement de vos cotisations et de vos contributions sociales est votre URSSAF.

Et c'est sur leur site, genre y a pas plus clair !

Moookay. Et le RSI ? Et bien d'après la plaquette sus-jointe,
Le recouvrement de vos cotisations sociales est géré, pour les professionnels libéraux, par l’Urssaf, en effectuant ces formalités gratuitement par internet sur le site http://www.lautoentrepreneur.fr (transfert vers http://www.net-entreprises.fr).

Mouaip, p13 pour info.

"Eh mais ça veut dire que je déclare tout à l'URSSAF via le portail auto-entrepreneur ?" Bah on dirait bien...

- Waaaah mais le RSI me demande des cotisations de ouf dès le premier mois ! Tu te rends compte ???
Oui alors ça, j'ai cherché sur le site dur RSI, et voilà ce qui ressort :

Première année d’activité en 2017
En début d'activité, les revenus professionnels ne sont pas connus. Les cotisations maladie-maternité des professionnels libéraux sont donc calculées provisoirement sur une base forfaitaire de 7 453 € (19 % du Pass). Pour 2017, le montant annuel de ces cotisations s’élève à 294 €.

Bon à savoir :
Les cotisations seront recalculées après la déclaration de revenus. Les premiers paiements interviendront après un délai minimum de 90 jours.


Tu te rends compte que dans appel provisoire de cotisation, il y a "provisoire" ? Là tu chies dans la colle !
la page en question

- Wouais mais je devrais rien payer, j'ai l'ACCRE
Oui, je suis tout à fait d'accord. Sur ce point je pense que tu as souffert des affres de l'administration : l'envoi d'un mail de cotisation provisoire automatisé qui ne prenait pas en compte ton statut de bénéficiaire de l'ACCRE, associé au fait qu'aujourd'hui Urssaf et RSI ne sont pas tout à fait mutualisé ce qui implique des retards dans la transmission des dossiers de recouvrement. Mais ça ce ne sont que des hypothèses alors tout ce que je peux te dire c'est: contacte le RSI ou l'Urssaf pour les prévenir de la boulette.

- C'est trop dur, je ferais mieux d'abandonner...
Tu te plains du temps de gestion administrative. Dommage, mais il y a pas de baguette magique: si tu veux devenir ton propre chef d'entreprise tu ne pourras pas y couper ! C'est une grosse part de travail qui ne sera jamais rémunéré, entre les dossiers à monter, les déclarations mensuelles / trimestrielles, les factures, les relances de clients, la comptabilité... Après j'imagine que le début est pas facile, mais après tu auras les outils en place pour rendre tout ça plus facile.
Tu as peur des cotisations colossales ? Là je comprends pas vraiment puisqu'elles sont calculées d'après ton CA. En plus tu vas bénéficier de cotisations allégées avec l'ACCRE. Je ne sais même pas d'où peux te venir la peur d'un "rappel de cotisation de plusieurs milliers d'euros": si tu touches rien, tu risques pas de payer grand chose ! Ou alors tu envisages la fraude fiscale ? :mrgreen:
Et ta trésorerie... Bah vieux, désolé mais fallait prévoir AVANT, calculer un budget de fonctionnement, te mettre de côté un petit capital de démarrage... La bonne nouvelle, c'est que tu peux bosser comme salarié en étant auto-entrepreneur, alors au pire essaie de prendre un boulot d'appoint si les clients sont rares ?

Pour la suite, franchement l'avis est dur à donner...
D'un côté, tu pourrais t'accrocher, parce que tu as tout de même eu un premier client et que tu vas bénéficier d'aides aux cotisations avec l'ACCRE. En plus si tu ne t'accroches pas maintenant et que tu fous en l'air ton statut, ce sera mort pour trois ans... Et qui sait si dans 3 ans tu auras les mêmes aides ?
D'un autre côté il me semble que tu as sous-estimé la masse de travail annexe et la préparation que représente le statut de freelance. Tu n'as pas calculé de budget de fonctionnement alors que ramener de l'argent et gérer ton capital va être crucial, vital même. Et niveau administratif, tu crains déjà de t'écrouler, mais là tu es chef d'entreprise, de ton entreprise ! Ça implique d'être secrétaire, comptable et trésorier en plus de ton activité...

Là c'est à toi de jauger ta motivation. Mais si tu dois arrêter, fais-le parce que ça ne te correspond pas, et pas parce que tu as peur du loup.
Portfolio en ligne: jibi.fr
Page Facebook : JiBi

Avatar de l’utilisateur
El Théo
Phi Unit
Messages : 147
Inscription : Lun Mars 21, 2005 12:49
Localisation : Nancy
Contact :

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#5 Messagepar El Théo » Mar Mai 30, 2017 22:50

(grillé par Jibi !)

Le régime micro-entreprise, ça concerne les impôts - c'est le statut sous lequel tu déclares tes revenus et est prélevé.
L'URSSAF / RSI / MDA et autres joyeusetés, a priori ça concerne les cotisations (sécurité sociale, retraites, etc).
Il faut donc déclarer et payer les deux - quand tu es salarié tu ne poses pas la question des cotisations vu que c'est ton employeur qui les paye pour toi (c'est la différence entre le salaire brut et le salaire net), et tu te contentes de payer tes impôts (là aussi simplifiés par le fait que ta déclaration est préremplie grâce aux informations transmises par l'employeur).

Ma compagne est actuellement en train d'effectuer les démarches pour devenir maquettiste freelance. De ce que j'ai compris suite à ses recherches :
- si tu fais de la création (logos, visuels, dessins, etc) tu dépends de la Maison des Artistes pour les cotisations, et tu déclares tes impôts en BNC (régime micro). Pour ça, un simple statut d'artiste-auteur suffit.
- si tu fais de l'exécution (mise en page, PAO, sites web), alors tu dépends de l'URSSAF pour les cotisations (je ne connaissais pas la CIPAV en fait), et pour les impôts c'est comme ci-dessus.

Note qu'il est possible de cumuler les deux, et de déclarer à l'un ou l'autre en fonction de la nature de la prestation - par contre pour les impôts c'est pareil.


Là où ça se corse c'est qu'il te faut un statut pour cotiser à l'URSSAF, comme par exemple auto-entrepreneur. Je ne connais pas bien les détails concernant le RSI, mais en cherchant rapidement je tombe là-dessus :
A l’heure actuelle, rien ne permet pour l'administration de différencier les numéros SIRET/SIREN d’une entreprise « classique » de ceux d’une auto-entreprise. Pour cette raison, vous recevez automatiquement une demande de cotisation au RSI et à des assurances car ces documents sont destinés aux entreprises. En fait, vous n'êtes pas directement concerné car même si effectivement vous êtes affiliés au RSI parce que vous êtes auto-entrepreneur: votre déclaration entrepreneur suffit à couvrir vos obligations déclaratives au lancement, vous n'avez pas à faire d'autres déclarations (c'est l'URSSAF qui collecte pour le compte du RSI). A vous donc de prévenir ces instances que vous n’êtes pas concernés par ces cotisations en raison de votre statut d’auto-entrepreneur.

En conclusion, pour faire simple : en tant qu’auto-entrepreneur, seuls deux types de prélèvements vous concernent :
- L’URSSAF (sécurité sociale)
- Les impôts libératoires


Ma compagne a rendez-vous à l'URSSAF demain pour en discuter avec eux justement, je pourrais lui demander des précisions si ça t'intéresse.
Et du reste, si Arno t'a donné des explications, ça nous intéresse également. ^ ^

Bon courage.

Olivier
Anakin: "I just mass murdered a village of sand people! I hate Obi-Wan! He's so mean!
Amidala: - Fuck me. "

Avatar de l’utilisateur
Guigui le gentil
Scarabée
Messages : 10651
Âge : 37
Inscription : Mer Mars 30, 2005 13:56
Localisation : Zone 57
Contact :

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#6 Messagepar Guigui le gentil » Mer Mai 31, 2017 8:05

Jibi a écrit :je te conseille surtout de prendre RDV avec ton URSSAF de proximité.

Pour ma modeste utilisation du statut d'auto-entrepreneur c'est ce que j'avais fais, en plus c'est pas loin de chez toi : c'est pas loin de la gare.
www.webellipses.com

Avatar de l’utilisateur
Arno
Scarabée
Messages : 180
Inscription : Mer Juin 15, 2005 12:22
Contact :

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#7 Messagepar Arno » Mer Mai 31, 2017 8:29

Hello Solynk

N'hésite pas à m'appeler si besoin… j'ai peut-être qq réponses à tes difficultés (et c'est un peu long par écrit ;)
Book illustrations & vidéo :
http://arnoc.ultra-book.com

Avatar de l’utilisateur
Solynk
Scarabée
Messages : 925
Inscription : Sam Oct 07, 2006 19:49
Localisation : Metz, planète Terre, système solaire, voie lactée.
Contact :

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#8 Messagepar Solynk » Mer Mai 31, 2017 16:43

Hey ! D'abord : merci à tous :)

Je suis surpris de la rapidité et du nombre d'interventions sur ce post !

Jibi, grand merci pour ta réponse très complète.
J'entends et j'accepte tout ce que tu y as formulé (tu connais bien la posture mentale du travailleur indépendant mal préparé...).
J'avais surtout sous-estimé le méli-mélo administratif, dont tu seras d'accord que c'est parfois labyrinthique pour un novice
(il faut recouper plusieurs sources et surtout être sûr de bien interpréter les infos' obtenues).

Donc, je m'accroche, j'apprends et je continue d'avancer en essayant de planifier.
Et grâce au soutien et conseils de tous, ça finira par rouler.

Dans tous les cas, je regroupe toutes ces infos, au final cela fera effectivement un récapitulatif utile à d'autres.

Olivier, je viens d'avoir un entretien téléphonique avec mon URSSAF ;)
En revanche, idem, si ton amie galère elle-aussi, n'hésitez pas à me contacter si je peux aider d'une manière ou d'une autre.

Arno, c'est vraiment cool de me proposer ton aide à nouveau.
Je t'appelle dès que j'ai tout remis à plat.


NOTE : Si je m'inquiète c'est à juste titre :
les défaillances du RSI ont déjà mis en faillite personnelle plusieurs milliers de TI en France,
et je n'ai pas particulièrement envie de venir grossir ces statistiques...


__________________________________________________

Graphiste indépendant - épisode 2 : La trahison de l'INSEE !

Suite à appel téléphonique à l'URSSAF, la personne au bout du fil me confirme que mon premier problème,
c'est que suite à ma déclaration d'activité (formulaire P0 PL) l'INSEE a fait comme elle a pu
pour m'attribuer un code APE... qui ne correspond pas à mon activité.

Ce qui ramène au problème bien connu du "on ne sait pas dans quelle case vous mettre".

Pour infos, j'ai précisé dans ma liasse P0PL : (cadre 6)
"Conseil, conception et réalisation dans le domaine du graphisme, de l'édition et des produits publicitaires, sur tous supports."
(oui, j'ai pioché ça dans le livre rose, j'assume).
Ce qui résume relativement bien l'ensemble de mon activité.

L'INSEE m'a attribué le code APE 74.10Z : Activités spécialisées de design,
(sous-classe de la Section M : Activités spécialisées, scientifiques et techniques) et qui,
d'après la conseillère URSSAF, entraîne automatiquement une affiliation au "RSI artisans".

L'URSSAF me conseille donc de contacter l'INSEE pour demander une modification de mon code APE,
au profit du code 18.13Z : Activités de pré-presse (qui ne correspond que moyennement à mon activité).

Je parle à la conseillère du code 73.11Z : Activités des agences de publicité, qui correspondrait mieux...
Mais apparemment, non, c'est pas ça (en même temps c'est pas sa spécialité, donc normal...).

Ma mission de demain :

- appeler l'INSEE
- prévenir RSI de se calmer avec appel à cotisation provisoire
(oui, il y a le mot "provisoire", mais c'est pas très rassurant quand même).

à suivre...
"Réfléchis avant de penser."

Avatar de l’utilisateur
lokorst
Administrateur Omnipotent
Messages : 18950
Inscription : Dim Mars 20, 2005 16:31
Localisation : Verdun

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#9 Messagepar lokorst » Mer Mai 31, 2017 17:10

Vivement l'épisode 3 !!!!

Happy end ? Passage du côté obscur de l'administration ?
Suspens...

Avatar de l’utilisateur
Felwynn
Messages : 110
Âge : 29
Inscription : Jeu Mai 02, 2013 14:38

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#10 Messagepar Felwynn » Ven Juin 02, 2017 14:47

Yo Solnyk,

Alors pour ma part mon témoignage devrait t'alléger un peu la conscience: je me suis déclaré en 2013, et comme tu vois c'est un tel bordel, que jamais personne même dans les organismes en question, n'est en mesure de te renseigner sur ce que tu devrais concrètement déclarer et à qui.
Ce que je peux te dire c'est j'ai démarré avec l'ACCRE et que je passe le moins possible par le RSI, tout simplement parce qu'il semble entièrement constitué d'incapables, et que même quand j'envoyais tous mes courriers par recommandé avec AR ils arrivaient à ne pas traiter les demandes ou prétendre que je n'avais pas fait ma part.
Pour la complémentaire, j'ai découvert un allié de poinds chez Harmonie Mutuelle, mais je peux pas garantir que ce soit la même aubaine dans tous les centres. Tout ce que je te garantis, c'est qu'ils opèrent en ligne directe avec le RSI pour leurs administrés indépendants et donc je n'ai qu'à leur déposer les courriers destinés au RSI pour être sûr que ça parvienne en temps et en heure au centre de traitement ^^. Et en bénéficiaire de la CMU je sais que ça pourrait être beaucoup plus lent.

Je ne sais pas à quel point les choses se sont complexifiées avec les gouvernements successifs. Mais en 2013, le statut était encore digne de son titre de "statut simplifié". j'ai refusé d'opter pour le paiement en ligne de mes cotisations et continue de recevoir un courrier tous les trimestres. j'y déclare mon CA, remplis toutes les rubriques auxquelles je sais devoir répondre et calcule, mais les mecs du RSI corrigent de toute façon selon ton statut.
J'ai été totalement désemparé par les catégories les premières fois que je l'ai rempli mais sachant cela, je ne fais plus vraiment attention.
Quoi qu'il en soit c'est le SEUL organisme auquel je suis obligé de déclarer mes revenus, hormis période d'impôts (avec déclaration facilitée puisque j'ai opté pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu).
Je n'ai aucune relance de la part de l'URSSAF ou de qui que ce soit d'autre par ce biais et seul Pôle Emploi me gonfle à réclamer une copie de mes courriers trimestriels alors que je leur fais une déclaration spécifique chaque mois pour toucher mon ARE (parce que j'ai bossé comme pion à mi temps pendant mes deux premières années d'activité).

Le seul vrai conseil que je peux te donner, si tu as un souci, c'est de le signaler et de demander au RSI même s'ils sont incapables de te répondre, et de rester calme au téléphone tout en ayant l'air au bord de la crise de nerf, comme ça l'opérateur de l'autre côté se sent solidaire et t'aide avec une meilleure volonté. x)

"Quand on n'a pas de technique, faut y aller à la zob."
—Perceval

Avatar de l’utilisateur
Solynk
Scarabée
Messages : 925
Inscription : Sam Oct 07, 2006 19:49
Localisation : Metz, planète Terre, système solaire, voie lactée.
Contact :

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#11 Messagepar Solynk » Mer Juin 07, 2017 11:00

Merci pour le partage de ton expérience Felwynn.

Pour l'instant, je suis bloqué à cause de l'INSEE qui m'a attribué un code APE au pif,
du coup, je ne suis pas affilié où je devrais et impossible de faire avancer le reste tant que cela n'est pas résolu.

Le plus beau, c'est que l'INSEE est totalement injoignable, que ce soit au 09 72 72 40 00,
qui arrive sur un robot ne proposant que peu d'actions possibles, et qui invite à aller sur le site web de l'INSEE pour la plupart des démarches.
Idem via le 03 26 48 60 00 (antenne de l'INSEE de Reims, qui traite mon dossier) : ça sonne mais personne ne répond !

Bref, tout ce que j'ai sous la main, c'est un formulaire (APEN V6) de "Demande de modification du code d’activité principale (APE) de votre entreprise".
Bête et méchant, ce formulaire demande d'indiquer les activités exercées, l'une après l'autre, avec pour chaque activité le pourcentage de C.A. qu'elle représente.

En désespoir de cause, j'ai adressé une requète à l'INSEE via le formulaire dédié sur leur site (formulaire qui ne fonctionne pas sous Firefox... Bravo les mecs).

J'y ai expliqué que la nature très diversifiée de mon activité fait qu'il m'est impossible d'établir une hiérarchie entre les sous-activités qui la composent,
et que ma durée d'exercice est trop courte pour pouvoir mettre en corrélation activités et pourcentages de C.A. correspondant.

____________________________________________________


Je commence à aborder ça de la même manière que toi Felwynn, à savoir en mode "rien à foutre".

D'ailleurs, tout comme toi, je fais face à un flou total de la part de Pôle Emploi.
Bénéficiaire de l'ASS et de l'ACCRE, on m'a dit que j'entrais dans un dispositif appelé "ACCRE ASS",
pour lequel j'attends toujours une notification malgré plusieurs relance et envoi de tous les justificatifs.

Concernant l'impact sur mon actualisation mensuelle, j'ai eu droit à plusieurs versions :

1/ ne plus faire mon actualisation mensuelle.
2/ faire mon actualisation en précisant mes heures et mes revenus d'activité non-salariée (déclaration sur l'honneur) dès ce mois-ci.
3/ faire mon actualisation en indiquant une durée travaillée de 1 heure et mes revenus d'activité non-salariée (déclaration sur l'honneur) dès ce mois-ci.

____________________________________________________


À ce stade, j'estime avoir été plein de bonne volonté, mais ça commence à sérieusement attaquer ma patience.

Donc, je ne me pose plus trop de questions, je fais le nécessaire et pour le reste, je laisse venir.

J'attends de pieds ferme que quiconque ose venir me souffler dans les bronches,
ou me réclamer le moindre centime pour lui coller un procès au cul.
(pour harcèlement moral, incompétence, atteinte et préjudice à ma santé morale...)


____________________________________________________


Petit hors-sujet :

De mon point de vue, la complexité artificielle des volets fiscaux et
sociaux constitue un filtre qui peut décourager l'entreprenariat pour les "petites gens".

Jibi, je suis d'accord qu'il n'y a pas de baguette magique, mais le système actuel favorise les classes supérieures,
qui peuvent se lancer en se payant un comptable, un avocat, un notaire, etc...

Après, OK, je connais aussi des entrepreneurs qui ont travailllé très dur pour capitaliser un peu et se lancer dans de bonnes conditions.

Mais soyons honnêtes, la plupart ont quand même des appuis dès le départ (capital / patrimoine dans la famille, etc...).
Et ça aide à se sentir pousser des ailes pour entreprendre quand tu sais que tu as un filet si jamais tu te casses la gueule.

Bref, vous l'aurez compris, je suis très remonté, et il se pourrait bien que je passe d' infographiste freelance à anarcho-communiste freelance
dans les mois qui viennent si le foutage de gueule gouvernemental continu sur sa lancé actuelle.

D'ici-là, je convertis ma colère en énergie positive et j'avance !

La suite au prochain numéro ("_Camarades ?")...
"Réfléchis avant de penser."

Avatar de l’utilisateur
Solynk
Scarabée
Messages : 925
Inscription : Sam Oct 07, 2006 19:49
Localisation : Metz, planète Terre, système solaire, voie lactée.
Contact :

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#12 Messagepar Solynk » Mer Juin 07, 2017 12:46

UPDATE !

OK, j'ai rien dis, l'INSEE est réactive car ce jour, suite à demande formulée hier, j'ai reçu une réponse !

Afin d'être transparent et de savoir si peut-être je m'y prends mal, voici la demande que j'avais formulée :

Bonjour,

je souhaite faire modifier mon code APE.
Je sais que cette démarche est censée être effectuée en vous adressant le formulaire APEN-V6, toutefois, la nature très diversifiée de mon activité fait qu'il m'est impossible d'établir une hiérarchie entre les sous-activités qui la composent (comme demandé dans le formulaire).
De plus, ma durée d'exercice est trop courte pour pouvoir mettre en corrélation activités et pourcentages de C.A. correspondant.

Voici l'activité indiquée dans le P0PL lors de ma déclaration auprès de l'URSSAF (le 27/04/2017) :
Conseil, conception et réalisation dans le domaine du graphisme, de l'édition et des produits publicitaires sur tous supports. Ce qui correspond aux activités des agences de publicité, dont la nature est vaste selon les clients et leurs besoins.

D'un mois à l'autre, l'essentiel de mon activité peut passer de la conception graphique de supports de communication imprimés, à de la création de sites Internet, en passant par de l'illustration, du dessin, de la création de contenu rédactionnel, de la photographie de produits, ou simplement du conseil.

Est-il possible de procéder autrement que via le formulaire pour modifier mon code APE ?

Un contact direct avec un interlocuteur pour m'aider à résoudre ce problème serait grandement apprécié.
Je suis joignable au 06 12 18 52 01.

Je vous remercie d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter.

Bonne journée.
Cordialement.



Et voilà la réponse reçue :

Bonjour,

J'ai fait la modification demandée.
Vous pourrez télécharger dès demain un avis de situation actualisé sur notre site internet : http://avis-situation-sirene.insee.fr/

Cordialement,
Le Service SIRENE
Direction régionale de l'Insee Grand Est
Etablissement de Reims


Donc j'attends maintenant de voir le nouveau code APE qui m'est attribué.

La seule chose que je déplore, une fois de plus, c'est la manière très unilatérale de procéder de la part de l'INSEE.

Je les ai invités à me joindre directement afin de pouvoir exposer mon cas et choisir ensemble le code APE le plus approprié à ma situation,
au lieu de ça, je me retrouve à nouveau dépendant de leur interprétation de ma situation...
Je croise les doigts pour obtenir le code 73.11Z.

NOTE : dans l'absolu, il apparaît clairement qu'obtenir un code APE approprié est impossible.
Ce qui est relativement logique, vu qu'il s'agit de l'Activité Principale Exercée...

Ça reste quand même problématique car c'est de ce code que dépend l'affiliation à tel ou tel organisme délégué pour les cotisations sociales.


À suivre...
"Réfléchis avant de penser."

Avatar de l’utilisateur
Solynk
Scarabée
Messages : 925
Inscription : Sam Oct 07, 2006 19:49
Localisation : Metz, planète Terre, système solaire, voie lactée.
Contact :

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#13 Messagepar Solynk » Mer Juin 21, 2017 19:46

Dans la peau d'un infographiste indépendant (enfin, qui essaie...)

Episode XVIII : la revanche de la CAF


Manquait plus que ça tient !

Ou ce bon vieux "donner d'une main pour reprendre de l'autre"...

Comme je n'ai pas trop le temps de m'étaler (mais ça reviendra),
je vous renvoie à ce post et témoignages de personnes qui traversent la même situation :

http://autoentrpreneure.canalblog.com/a ... 94678.html

(Article de 2015 mais des commentaires très parlants et encore d'actualité...).

Pour faire simple, la CAF me court après, situation que tout le monde a connu un jour...

J'encaisse et j'avance.

Mais sincèrement, les administrations et les institutions françaises. Non.
Définitivement, quelque chose est en train de dérailler de plus en plus ici-bas.


___________________________________________________________________________________________________________

Dès que je trouverai le courage, je partagerai à nouveau ici le détail de mon parcours, des fois que ça puisse servir à d'autres...

Big love.
"Réfléchis avant de penser."

Avatar de l’utilisateur
Solynk
Scarabée
Messages : 925
Inscription : Sam Oct 07, 2006 19:49
Localisation : Metz, planète Terre, système solaire, voie lactée.
Contact :

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#14 Messagepar Solynk » Ven Juin 23, 2017 10:08

Ma vie d'infographiste multimédia indépendant...

Épisode CVXII : "J'ai fait une grave erreur."


Résumé des épisodes précédents :

Suite à plusieurs confusions et à une mauvaise interprétation de certains textes de ma part,
je me suis fourvoyé dans un statut qui ne correspond pas à la réalité et à la nature de mon activité.

Je tente maintenant de corriger le tir, puisque l'URSSAF de Lorraine m'a assuré que cela était possible dans un délai de 90 jours suivant la déclaration d'activité.

Rappel :
Activité déclarée au mois d'avril 2017 en remplissant une liasse P0PL (profession libérale et assimilé) directement auprès de l'URSSAF.
Options fiscales : Régime spécial BNC (également appelé régime déclaratif spécial, ou encore micro BNC) - TVA "Franchise de base".

Ce que j'ai compris, pour schématiser, ce qu'avec ce statut, les appels à cotisations sociales
se font sur une base forfaitaire, peut importe que je fasse du CA ou non.

Donc rien à voir avec le régime micro-social du micro-entrepreneur.

Il y a eu confusion entre micro-entrepreneur "activité libérale", et profession libérale "tout court".


Maintenant, le but pour moi est de pouvoir basculer de statut, et passer en micro-entrepreneur.

Objectif : respirer financièrement les premiers mois grâce à la combinaison du régime micro-social simplifié
(cotisations sociales calculées sur le CA, et donc pas de cotisations à payer si pas de CA)
et du régime micro-fiscal simplifié (comptabilité simplifiée et TVA franchise de base).

Régimes qui ont justement été mis en place dans ce sens-là (alléger et faciliter le lancement des petits entrepreneurs).

Note : si quelqu'un voit que je me plante à nouveau complètement dans ma compréhension des régimes, merci de le signaler !

_________________________________________________________________________


Mes échanges avec l'URSSAF

Le problème c'est que l'URSSAF a sans doute beaucoup trop de missions qui lui sont attribuées
pour pouvoir correctement encadrer les déclarations d'activités et le suivi.


Je déplore de n'avoir jamais pu être suivi par un même interlocuteur : ballotté d'une personne à l'autre,
avec obligation de tout ré-expliquer à chaque fois, et multiplication des risques de confusion et
d'une compréhension partielle ou imparfaite des informations échangées.

Encore une fois, j'imagine que c'est faute de moyens, mais je ne comprends pas pourquoi il est littéralement impossible
d'obtenir un entretien avec qui que ce soit auprès de l'URSSAF. J'ai systématiquement été "bloqué" à l'accueil, sur un coin de comptoir.
Pas vraiment des conditions idéales pour traiter des situations complexes, qui demandent de manipuler des documents, etc...

Dans le même ordre d'idée, aucun des interlocuteurs compétents que j'ai consulté n'a su me dire clairement
de quel type de catégorie d'activité (pour les déclarations de CA) relève mon activité (prestations de services BNC ou libérales BNC ?).

_________________________________________________________________________

Actions concrètes :

Pour éviter de me mettre encore plus dans la mouise, j'ai pour le moment demandé par e-mail
(le numéro de téléphone 3957 me renvoyant un "désolé, mais nos services sont exceptionnellement indisponibles")
une confirmation d'infos' pour le changement de statut, avant de la formuler par courrier...


À suivre...
"Réfléchis avant de penser."

Avatar de l’utilisateur
lokorst
Administrateur Omnipotent
Messages : 18950
Inscription : Dim Mars 20, 2005 16:31
Localisation : Verdun

Re: Graphiste en indépendant : besoin d'aide et de conseils

#15 Messagepar lokorst » Ven Juin 23, 2017 11:54

Un twist de fou...
Depuis le début l'inspecteur Solynk était parti sur un kidnapping alors qu'il s'agissait d'un homicide !


Revenir vers « Blablabla »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité